Quartier de l’Arsenal: réunion publique du 19 juin 2018

Publié par

Mardi 19 juin 2018 le maire de Rueil et son équipe ont présenté une nouvelle version du quartier de l’Arsenal. Le maire confirme qu’il y aura 2200/2300 logements dont 25% de logements sociaux ainsi que des logements « intermédiaires » (sans plus de précisions).

20180619_194920

Quelques annonces ont été faites.

Recours contre les 1ers projets immobiliers

Le maire annonce un accord avec l’association Rueil Arsenal Grand Paris pour qu’elle retire ses recours. Ce que n’a pas confirmé Denis Plain lors de son intervention. M. Plain a précisé à juste titre qu’il a fallu attendre que des recours soient déposés pour que le maire accepte de les rencontrer et de discuter avec l’association. Le retard sur les projets immobiliers doit donc être imputé au maire qui a attendu 2 ans avant de recevoir les membres de l’association.

Équipements publics

Le maire a été très discret sur les futurs équipements publics. Seuls des vues du futur centre sportif et de l’école Robespierre reconstruire ont été dévoilées. Il a annoncé la création de 2 crèches privées.

Le centre aquatique sera livré à l’automne 2020 et l’école Robespierre à la rentrée 2019.

L’atrium sera bien démoli. Le marché des Godardes serait délocalisé dans la hall de l’Otan qui deviendrait une « hall gourmande ».

Un nouvel espace culturel serait en réflexion pour remplacer l’Atrium sachant que les grands spectacles pourront se dérouler dans le centre aquatique.

La place centrale sera intégralement piétonne et le parking sous terrain aura 400 places avec possibilité d’agrandir à 600.

Zone Basse Émission

Le maire enfile sa casquette de président de la Métropole du Grand Paris et annonce que la zone francilienne à l’intérieur de la A86 serait déclarée zone Basse Emission en 2024 ce qui signifie que les véhicules diesel seraient interdits à l’intérieur de cette zone.

Réseau de chaleur

Le maire confirme que des centrales à gaz vont être construites. Ensuite c’est plus flou. Le maire explique que des études sont en cours pour une géothermie profonde en collaboration éventuellement avec la ville de Suresnes. Ce serait la solution préférée par le maire. Si les études ne valident pas cette solution alors on restera sur une centrale biomasse nécessaire pour atteindre les 50% d’EnR nécessaires pour obtenir la subvention de l’Ademe et la TVA à 5%.

Transport

Le maire reste sur sa position concernant l’arrivée de la gare du Grand Paris Express à savoir 2030. Il n’envisage pas que la ligne finalement ne se fasse pas. Des caméras radar seront installées sur la rue Lieutenant Colonel de Montbrison.

En attendant ils étudient la mise en place de nouvelles lignes de bus.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les photos sont les miennes.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s