Nef In Vivo: un projet ambitieux pour Rueil?

Publié par
2018-01-07 17.51.51
Maquette du projet Nef In Vivo, Pavillon de l’Arsenal

Suite à l’information dévoilée sur Facebook par Francine Paponnaud, je me suis rendu au Pavillon de l’Arsenal pour étudier le projet rueillois lauréat de l’appel à projet lancé par la Métropole du Grand Paris.

 

Voici ce qu’on peut lire sur un des panneaux:

Notre ambition pour le projet Nef In Vivo est de créer à Rueil-Malmaison un lieu de vie et d’animation attractif innovant, intergénérationnel, porté par une architecture audacieuse, respectueuse et durable.
Le bâtiment existant est conservé et étiré jusqu’à l’avenue Paul Doumer, sur laquelle il offre un signal, une invitation à entrer dans le centre ville par la galerie piétonne qu’il constitue entre l’avenue et la place du Marché.
Le cinéma de centre ville, fort d’une capacité accrue, attire naturellement les Rueillois et insuffle vie et animation à Nef In Vivo.
Le tiers lieu solidaire, imaginé par la Koncepterie dans le cadre d’une co-programmation servicielle avec les Rueillois, crée une offre originale et décalée, organisée autour d’un café-cantine, d’une conciergerie urbaine, d’un fablab et d’expositions temporaires déployées dans la galerie du cinéma. Il propose également un nouveau concept d’escale game sociétal.
Une ferme agricole (serres et jardins) nourrit de multiples ambitions: pédagogiques en associant les élèves des écoles de Rueil, durables en installant la biodiversité en centre-ville, productives en favorisant une microéconomie durable en circuit court et la consommation locale.
Un restaurant sur le toit, quelques logements atypiques aménagés dans les volumes du bâtiment existant, des petits commerces sous forme de kiosques complètent la richesse programmatique de Nef In Vivo.
2018-01-07 17.56.43
Vues d’architectes depuis la place et le rue Paul Doumer

Ce projet est clairement ambitieux. Toutefois il soulève de nombreuses questions.

Création d’un tiers lieu avec un fablab

Un tel lieu est en cours de création à Rueil à l’initiative de la Ressourcerie de Nanterre. Il ouvrira ses portes à la Fouilleuse le 1er février prochain et il est prévu qu’un fablab s’y installe sous la houlette de Bertrand Busson, spécialiste national de l’imprimante 3D. On ne voit pas comment 2 projets très similaires pourraient co-exister dans une ville de la taille de Rueil.
2018-01-07 18.00.26
Nef In Vivo: Plan Masse

Transfert du cinéma Ariel Centre Ville vers le nouveau lieu

Ce que sous-entend le descriptif du projet c’est que le cinéma Ariel Centre Ville devra déménager dans ce nouveau lieu. Cela nous a été implicitement confirmé en décembre dernier lors de la dernière commission municipal consacrée à la culture.

D’autre part la ville a reconduit fin 2017 la SEM TAM comme gestionnaire du théâtre André Malraux et des cinémas Ariel UNIQUEMENT pour une durée de 3 ans. Cette durée inhabituellement courte pour une telle délégation de service publique s’explique selon les dires officiels pour permettre la construction du nouveau projet Nef In vivo et le déménagement du cinéma Ariel Centre Ville.

On peut cependant se demander si la SEM TAM continuera à administrer le cinéma une fois qu’il aura déménagé. Qui sait si le promoteur du projet ne préférera pas installer un multiplex d’une grande marque dans le nouveau Nef In Vivo à la place de l’Ariel. C’est un point que je tâcherai d’éclaircir auprès du maire de Rueil.

Au passage la fermeture de l’Ariel centre ville permettra à la municipalité de réaménager complètement le bloc d’immeubles autour de l’ancienne poste (angle rue Paul Doumer, rue Mouillon, rue Maurepas et rue Bequet) aujourd’hui désaffecté. Encore un beau projet immobilier en perspective pour les promoteurs rueillois !!

Création d’une ferme agricole

J’avoue être stupéfait par cet aspect du projet qui me paraît très artificiel. On ne voit pas en quoi une petite ferme urbaine pourrait en soi favoriser les circuits courts. Tout ceci sent le greenwashing à plein nez. Surtout quand on sait que les dernières terres agricoles de Rueil ont été vendues récemment à des constructeurs immobiliers et que les quelques parcelles préemptées par la ville seront partiellement transformées en parking. J’avais attiré déjà l’attention des rueilloises et des rueillois sur la disparition  des dernières terres agricoles de Rueil dans une tribune sur le Rueil Infos.

On aurait mieux fait de conserver ces véritables terres agricoles plutôt que de créer une ferme totalement hors sol !!

2018-01-07 18.01.05Quel planning ?

Puisque le contrat avec la SEM TAM a été signé pour 3 ans fin 2017, on peut donc prévoir que le projet Nef In Vivo s’il se fait sera construit d’ici fin 2020 pour accueillir le nouveau cinéma.

et avec quel financement?

Reste maintenant à savoir comment un tel projet sera financé et donc s’il sera finalement construit. Certes il y aura quelques logements qui seront vendus au prix fort n’en doutons pas !! Mais cela suffira-t-il à financer le reste des activités dont la rentabilité n’apparaît pas évidente au vue du descriptif?? J’interrogerai les élus de la majorité municipale lors du prochain conseil et vous tiendrai au courant.

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

 

One comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s