Mardi 29 novembre 2016 la mairie avait organisé une réunion d’information à l’Ariel Hauts de Rueil concernant le futur écoquartier de l’Arsenal. 

wp-1480488869868.jpg
1. Plan masse de l’écoquartier de l’Arsenal au 29/11/2016

Étaient présents: Patrick Ollier, Monique Bouteille (adjointe à l’urbanisme et à l’écoquartier), Denis Gabriel (adjoint à la sécurité), Mr Bécard (architecte en chef du projet), Eric Manfrino (paysagiste).

Plan d’ensemble

20161129_192348
2. Plan des espaces verts

A ce jour le maire annonce que l’écoquartier comptera 2000+ logements soit 5000+ habitants. Les normes d’isolation exigées des promoteurs seront la RT2012 – 20%.

L’architecte en chef donne sa définition de l’écoquartier: un quartier bien desservi par les transports en commun où les déplacements en voiture sont limités et l’usage du vélo encouragé. Il y a une mixité fonctionnelle en son sein: commerce, équipements publics, bureaux, logements…. Les eaux pluviales seront récupérées sous forme de fontaines. Il n’a pas fait allusion à des sources d’énergies renouvelables. Il juge par ailleurs « irréaliste » de pouvoir anticiper la RT2020 et de faire des bâtiments à énergie positive. A une question de la salle lui demandant ‘pourquoi’, l’architecte invite la personne à venir le voir en mairie pour qu’il lui explique.

20161129_193112
3. Plan des équipements

On constate sur ces plans d’ensemble qu’il manque l’espace culturel, prévu initialement dans la halle de l’OTAN. Cf ci-dessous image 4. Le projet est-il abandonné?  Mr le maire évoque la possibilité de déplacer le marché des Godardes dans la halle de l’OTAN (cf image 1)

On constate que le grand bâtiment blanc actuel (que l’on voit sur l’image 4 ci-dessous) a disparu sur le nouveau plan masse (ci-dessus image 1). Initialement ce bâtiment devait rester la propriété de Renault.

20161129_191056
4. Plan d’aménagement avec espace culturel

Le maire annonce que la part consacrée aux espaces verts a été significativement augmentée et la hauteur globale des immeubles réduite à R+6. Les 2 immeubles R+8 sont malgré tout conservés.

A une question dans la salle le maire répond que des plans avec hauteur d’immeuble seront fournis et qu’une maquette sera créée ultérieurement.

Le rez-de-chaussée de l’ancienne mairie de village sera transformée en maison de l’écoquartier ouverte aux rueillois pour leur permettre de suivre l’évolution du projet. Y seront exposés aussi des innovations en matière de technologie de l’habitat proposées par Schneider Electric et Lucibel.

Il y aura un parking public de 1 000 places sous la place centrale de 6 000 m².
Il y aura des Vélib.
Il est prévu 7000 M² de commerces et35 000 M² de bureaux et équipements collectifs. Cela va générer 2500 emplois.

Trafic routier

Le réseau routier de l’écoquartier a été pensé pour limiter l’usage de la voiture et encourager les modes de transport doux (bus et vélo). Des ouvertures permettront de traverser l’écoquartier de part en part en vélo ou à pieds dans des sentes mixtes piéton/vélo. Autrement dit des personnes habitant en bordure de l’avenue Voltaire pourront traverser à pied l’écoquartier pour se rendre à l‘école Robespierre.

De nombreuses questions ont porté sur l’évaluation du trafic routier et la façon dont son augmentation éventuelle sera absorbée. Un courrier du préfet de Région évoque même, selon un rueillois, une augmentation du trafic de 40% sur le plateau.

Selon le maire une étude d’impact a été faite qui montre que si le trafic risque effectivement de croître le réseau routier actuel sera en mesure de l’absorber. Les bouchons constatés le matin et soir sur la rue des Bons Raisins sont occasionnés principalement par l’encombrement de la place du 8 mai aux abords de l’école Robespierre et ce problème sera réglé.

Monique Bouteille précise également qu’elle a commencé des discussions avec le STIF pour que, sans attendre l’arrivée du métro ligne 15 (prévu en 2025, cf ci-dessous), les lignes de bus desservant le mont Valérien soit renforcées et que de nouvelles lignes soient créées. À suivre.

Réseau de chaleur & traitement des déchets

Mr le maire annonce que la chaufferie biomasse a été abandonnée au profit du .. biogaz. En réponse à une question dans la salle le maire a du mal à expliquer en quoi consiste ce biogaz et d’où il viendrait. Il confirme également qu’une étude est menée avec les villes de Suresnes et Nanterre pour réaliser un projet de géothermie profonde. Il ne précise pas si cette source d’énergie viendrait se substituer in fine au réseau de chaleur.

Les déchets seront collectés en pieds d’immeubles avec des conteneurs enterrés. Il n’a pas été précisé si les biodéchets seront collectés séparément. Cela ferait pourtant sens surtout si le réseau de chaleur est alimenté en biogaz/biométhane qui lui est issu notamment de la méthanisation des biodéchets ménagers.

Infrastructures scolaires & sportives

wp-1480488868715.jpg
5. Plan de la future école Robespierre

Le groupe scolaire Robespierre sera rebâti progressivement pour finalement compter 13 classes maternelles et 8 classes élémentaires. Le stade Robespierre sera également reconstruit à l’identique.

Le Collège Marcel Pagnol verra sa capacité passer de 400 à 600 élèves une fois qu’il sera reconstruit.

Le lycée Richelieu étant saturé, le lycée Gustave Eiffel sera progressivement vidé de ses classes de sections pro pour progressivement faire la place à des classes de bac général.

Le complexe sportif que l’on aperçoit dans le plan des équipements ci-dessus sera construit selon la norme HQE (Haute Qualité Environnementale). Il sera composé d’une piscine de 25m de long et d’un gymnase qui remplacera le gymnase Mimoun qui sera détruit. 35 000 M²

Phase 1 du projet

wp-1480488870073.jpg
6. Plan masse de la phase 1 du projet

La voie routière en rouge est nouvelle. Les voies en jaune sont des passages piétons et vélos. Le mail piétonnier en vert à gauche a été élargi à 25m.

wp-1480488869129.jpg
7. Croisement du mail piétonnier avec la rue des Bons Raisins
wp-1480488869259.jpg
8. A l’angle de la rue des Bons Raisins et de la nouvelle rue (en rouge sur le plan ci-dessus)
20161129_192009
9. Un des fameux immeuble R+8

La sécurité sur la mail piétonnier

A une question dans la salle, le maire explique que le mail piétonnier sera fermée la nuit comme le sont les jardins publics/squares de la ville.

Les promoteurs pour cette phase 1 ont déjà été choisis: Sogeprom, Verrecchia, Pitch Immobilier, Logirep (logements sociaux) et Emerige.

Métro ligne 15, gare de Rueil Suresnes Mont Valérien

En présence d’Isabelle Rivière de la société du Grand Paris on nous présente des vues d’architectes de la future gare qui sera équipée d’un garage à vélo Véligo similaire à celui qui se trouve aujourd’hui dans la gare du RER A.

20161129_192916
10. Vue d’architecte de la gare Rueil Suresnes Mont Valérien – Métro ligne 15

Le maire annonce que le décret de Déclaration d’utilité publique pour la gare a été signé le 23 novembre dernier.

Les prochaines étapes & la concertation

20161129_195023
11. Les prochaines étapes

Cette réunion d’information s’est déroulée dans une salle pleine à craquer avec des gens assis sur les marches. Cela montre bien l’intérêt des rueillois pour le projet.

A la question de savoir si le projet pourra être amendé par les citoyens, le maire a précisé que cela ne pourra se faire qu’à la marge: « on est prêt à travailler sur des détails par rapport au projet qui a été montré aujourd’hui ».

Il n’est notamment pas question de réduire encore la hauteur des immeubles sous peine de mettre en danger l’équilibre économique du projet. Il précise également que les négociations avec Renault sont très dures et n’ont pas encore complément abouties concernant l’achat des dernières parcelles.

Pour en savoir plus: présentation faite par Mme Bouteille