Pour une véritable politique en faveur du vélo à Rueil

Publié par

Lors du dernier conseil municipal du 5 juillet dernier, je suis intervenu 2 fois en faveurpiste-cyclable.jpeg d’une véritable politique urbaine en faveur de l’usage du vélo dans notre ville de Rueil Malmaison.

Délibération no 191 – Bilan de concertation portant sur la création de voies nouvelles de circulation à la limite des communes de Rueil Malmaison et de Nanterre

Nulle doute que ces 2 voies nouvelles sont attendues avec impatience par les riverains. Je comprends à la lecture du bilan qu’ils attendent également avec impatience l’arrivée … des pistes cyclables.

Des propositions d’améliorations pour ces voies cyclables ont été faites. Sur la voie A, la voie nouvelle parallèle à la rue Sainte Claire Deville qui reliera l’avenue de Chatou à la rue de l’Industrie. Sur cette voie l’implantation des pistes cyclables entre la zone de stationnement et la chaussée présente un danger flagrant pour les cyclistes qui la fréquenteront :

  • Les voitures qui entrent et sortent de leur stationnement sont amenés à couper la piste cyclable

  • Les cyclistes sont confrontés aux ouvertures de portière inopinée du conducteur du véhicule

  • Les cyclistes sont amenés à se rabattre sur la chaussée voiture pour contourner les véhicules en « arrêt minute » sur la piste cyclable pour téléphoner, acheter un paquet de cigarettes, déposer un passager , attendre les enfants à la sortie de l’école.

Les cyclistes empruntant les pistes cyclables aménagées selon ce principe : rue Galliéni au niveau des commerces, rue Victor Hugo, rue Général Carrey de Bellemare en particulier au niveau de l’école Charles Peguy sont en permanence confrontées à ce problème.

Au contraire, les pistes cyclables aménagées selon l’autre principe Rue du Colonel de Rochebrune à Rueil ou Boulevard Maréchal Delattre de Tassigny près du Mont Valérien à Suresnes sont fluides et continues pour les cyclistes. A Suresnes , une couleur au sol spécifique de la piste cyclable permet de délimiter les voies vélo et piétonne sur le trottoir. La prolongation du marquage de la piste cyclable sur les voies perpendiculaires traversées permet de sécuriser les carrefours.

Le maître d’ouvrage, c’est-à-dire la ville, vous M le maire, avez répondu à ces demandes. Je cite la réponse.

Relativement au positionnement de la piste par rapport au stationnement, les avis sont partagés en fonction des usagers. Quand les pistes cyclables sont positionnées le long de la chaussée, les automobilistes perçoivent davantage les cyclistes, notamment au niveau des carrefours et au niveau des sorties des entrées charretières.

Peut-être que les avis sont partagés monsieur le maire. Architectes et urbanistes pourraient en discuter pendant des heures autour de cartes et de plans. Mais si les usagers des pistes cyclables (dont je ne crois pas que vous fassiez parti M. le maire), si ceux qui circulent tous les jours à vélo dans Rueil vous demandent de changer l’emplacement de la piste cyclable parce que eux s’estimeront en plus grande sécurité au nom de quoi M. le maire refusez-vous d’accéder à leur demande?

Il a été demandé également que la piste cyclable soit prolongée sur la voie B qui reliera la voie A à la rue Sainte Claire Deville. Or il a été répondu que cette voie B sera classifiée en zone 30 donc il n’y a pas d’obligation de création d’aménagements cyclables. Pourquoi ne pas la classifier en zone de rencontre et assurer la continuité de la piste cyclable ?

Quelle cohérence y a-t-il à mettre une piste cyclable pour qu’ensuite elle disparaisse dès qu’on tourne dans la rue adjacente ?

Pour en savoir plus: rapport de bilan de concertation

Délibération 220 – Avis sur le déploiement sur le territoire de la commune du service public de location vélo à assistance électrique initié par le syndicat des Transports Île de France Mobilité

Je me réjouis bien sûr M. le maire de cette initiative de la région. Toute initiative qui encourage l’usage du vélo, mode de transport alternatif à la voiture, est bonne à prendre. Toutefois M. le maire j’aimerai à cette occasion vous réinterroger sur les projets de la ville de Rueil en matière de déploiement de pistes cyclables sur le territoire. Lors de la dernière enquête de la Fédération des Usagers de la Bicyclette, Parlons Vélo, la ville a eu péniblement la moyenne, 3,02 sur 6 avec de surcroît un nombre très faible de réponse.

Déployer le Vélib et ce nouveau service de la région contribuera peut-être à accroître l’offre de transport doux qu’est le vélo parmi les rueilloises et les rueillois mais le manque criant d’infrastructures accueillantes pour les cyclistes continuera de freiner son usage dans notre ville.

Pour vous en rendre compte rien de tel que de circuler à vélo dans Rueil pendant 1h ou 2. Aussi je vous propose M. le maire de vous faire visiter notre ville à vélo. Nous partirons de la mairie, nous monterons sur le Mont Valérien, iront jusqu’à Buzenval puis redescendront jusqu’à la gare. Avec un peu de chance nous emprunterons une piste cyclable. Je ne vous demanderai pas de partir à 6h du matin pour ne pas vous priver de vos réunions matutinales. Si vous le souhaitez je pourrai même fournir un casque et un gilet fluorescent. Je laisse votre cabinet revenir vers moi avec quelques dates à votre convenance.

One comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s