Jeudi 18 mai s’est déroulé le conseil municipal de Rueil Malmaison au salon Richelieu. marianneVoici mes interventions.
Délib no 95 – Désignation des représentants de la commune au sein du syndicat mixte « Autolib » et Vélib Metropole »
Le maire annonce que Mme Bouteille et Mr D’Estaintot sont nommés. Je demande la parole en disant que j’avais fait acte de candidature mais qu’elle n’est même pas examinée.
Le maire répond comme toujours que ma candidature n’a pas été acceptée au prétexte que c’est un enjeu de pouvoir et qu’il faut impérativement que la ville soit représentée par la majorité. Il demande si je souhaite que l’on procède à un vote. Ce que je demande effectivement.
Je récolte 4 voix.
Délib no 124- Approbation de la convention cadre de participation financière de la région Île de France au titre du dispositif 100 quartiers innovants pour l’opération de construction du complexe sportif de l’Arsenal
Cette délibération monsieur le maire pose problème. Elle pose problème car elle lie l’attribution d’une subvention à la signature d’une soi-disant « charte régionale des valeurs de la république et de la laïcité« .
Que Mme Pécresse souhaite s’ériger en hussard noir de la république laïque.  Fort bien.  Il y a certainement d’autres problèmes plus urgents à traiter mais admettons.
Mais qu’elle contraigne les collectivités locales, les associations, les entreprises à qui la région accorde des subventions à se joindre à sa croisade est parfaitement inacceptable. Cette demande de signature de la charte préalablement à la demande de subvention. C’est quoi qu’on en pense une forme subtile de chantage Mr le maire. Avez-vous besoin Mr le maire de justifier de votre respect des valeurs de la république et de la laïcité ? Je suis sûr que non et donc j’ai confiance que vous refuserez de signer cette charte inutile et honteuse tout en proposant de signer l’accord cadre. Je propose donc d’approuver l’accord cadre et de refuser de signer la charte.
Réponse de Mr Denis Gabriel – conseiller régional
A la surprise générale Mr Gabriel nous annonce que cette charte ne s’applique pas aux communes. Sans plus d’explication.
Je fais alors remarquer que la délibération n’est plus valable car elle enjoint le maire à signer cette charte.
Le maire se contente de dire qu’il n’aura pas à la signer et passe au vote.
J’ai voté Pour.
Suite à mon intervention la délibération a ensuite été modifiée comme suit:
Délib 133 – Mise à jour des cartes de bruit
Ces cartes n’avaient pas été actualisées depuis 5 ans. je le regrette en disant que ce n’est carte-du-bruit-2pas comme cela que l’on peut mettre en place une politique de lutte contre le bruit.
70% des rueillois vivent dans des zones bruyantes principalement à cause du trafic automobile. J’ai demandé en commission urbanisme ce que la ville comptait faire pour réduite ce bruit. Il m’a été répondu que l’on demandait aux promoteurs d’accroître l’isolation acoustique, attitude que je compare à celle de l’autruche.
Pour sérieusement Mr le maire il faudrait vraiment mettre en place une politique de réduction de la vitesse en ville et de l’usage de la voiture, seuls moyens de réduire durablement les nuisances sonores.
cartes-bruit.3Le maire répond que l’on est en ville et que l’on ne peut s’attendre au même niveau sonore qu’au Larzac..
Belle réponse qui laisse mal augurer d’une réelle politique de réduction du trafic automobile sur les grands axes de la ville.
A télécharger: carte du bruit