Pourquoi pas instaurer un budget participatif pour la ville de Rueil ?

Publié par

banniere_budget_participatifLes habitants de Rueil sont les mieux placés pour apprécier les investissements réalisés dans leur ville, et à ce titre pourraient être consultés sur les choix opérés par la municipalité.

Qu’est ce qu’un budget participatif?

De plus en plus de villes (Paris, Rennes, Metz…) affectent déjà, à travers une démarche de budget participatif, une partie de leur budget d’investissement à des projets de participation citoyenne. Non seulement les projets se révèlent tout à fait pertinents pour l’amélioration du cadre de vie, mais cela permet également de renouer avec la démocratie en donnant la parole et le pouvoir aux habitants, en promouvant l’intelligence collective et en assurant la transparence dans la gestion des finances municipales.

Si comme à Paris, 5% du budget d’investissement de la ville de Rueil-Malmaison était affecté à un budget participatif, cela pourrait représenter une somme de 185 000 Euros. Les projets peuvent aller de l’installation d’un banc public (500 à 1000€) à la création d’un espace de co-working (150 000 €). A Rennes par exemple ont été mis en place un chemin pour fauteuil roulant et poussettes, et des éoliennes urbaines.

Budget participatif: comment ça marche?

A Paris, les projets peuvent être déposés en ligne sur la plateforme budgetparticipatif.paris.fr par les habitants et les associations. Au préalable sont proposés des ateliers de co-construction (qui pourraient être animés par les Mairies de quartier à Rueil par exemple) afin de mutualiser les projets.

Les critères de recevabilité sont :

  • satisfaire un motif d’intérêt général,
  • entrer dans le champ de compétence de la Ville,
  • représenter une dépense d’investissement sans générer de dépense de fonctionnement importante.

La Ville analyse ensuite les projets présentés, effectue une étude de faisabilité et un chiffrage pour les projets recevables, qui sont ensuite soumis au vote d’une commission composée d’élus et de citoyens. Puis le Maire arrête la liste des projets soumis au vote des citoyens sur la plateforme ou dans les urnes déployés en Mairie, pour retenir les projets qui seront réalisés.

Bérengère Bonnet

 

 

 

 

3 comments

  1. C’est une bonne idée, mais malheureusement plus je cotoie cette ville, et plus j’ai l’impression qu’elle travaille à exclure toute participation citoyenne à la vie de la cité, les conseils de quartier (pardon, « de village ») n’étant eux-mêmes qu’une vaste farce placées sous l’autorité d’un président désigné par… le maire lui-même.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s