Le jeudi 8 octobre s’est déroulé un conseil municipal. Vous pourrez télécharger les marianneéléments communiqués aux conseillers municipaux y compris le cahier des délibérations: dossier municipal du CM du 8/10/2015.

Voici mes interventions lors de ce conseil:

Délib no213 – Avis de la commune sur le projet de décret fixant le périmètre et le siège d’un établissement public territorial composant la Métropole du Grand Paris

Personnellement je regrette la disparition de la CAMV qui avait une vraie cohérence territoriale. Je regrette également que le processus de re-découpage de la Métropole du Grand Paris se soit fait sans consultation avec les habitants des territoires concernés. Ceci dit nous considérons que la proposition du préfet même si elle n’est pas totalement satisfaisante permet de constituer un territoire d’une taille raisonnable et compréhensible par les habitants.

Ce nouveau territoire regroupe toutes les communes limitrophes de Rueil ce que n’envisageait pas la proposition initiale soutenue par Mr le Maire. La proposition du préfet recentre notre ville au sein du nouveau territoire alors que la proposition soutenue par le maire marginalisait complétement la commune de Rueil, reléguée à l’extrémité sud de cet immense territoire.

Nous appelons donc à voter contre cette délibération et à émettre un avis favorable à la proposition du préfet.

Délib 222 – Transfert au SIGEIF de la compétence en matière de construction d’infrastructures d’avitaillement pour les véhicules au gza naturel

Nous allons voter pour bien sûr car nous encourageons l’usage du GNV ainsi que celui du bioGNV. Cependant on nous a dit en commission urbanisme qu’il n’était pas question d’installer d’infrastructure d’avitaillement en GNV sur le territoire de la ville. Nous le regrettons car cela ne va pas encourager la ville à s’équiper de véhicules fonctionnant au GNV puisque ces derniers devront aller s’approvisionner à Nanterre. Similairement si les rueillois pouvaient trouver à Rueil une station d’approvisionnement pour leurs véhicules personnels ils seraient plus encouragés à investir dans un véhicule roulant au GNV.

Tout cela ne va pas dans le sens d’une diminution des émissions de particules fines et de la pollution de l’air que le maire appelle de ses vœux.

Concernant le bioGNV, le manque de capacité de production en Île de France constitue un autre frein au développement de cette filière.

Nous demandons donc que la municipalité entame les études en vue de la collecte des bio-déchets auprès des particuliers, préalable à la production de bioGNV.

Délib 225 – Décisions modificatives au budget primitif

Mr le maire nous rappelle volontiers les difficultés budgétaires auxquels il est confronté cette année. Aussi telle ne fut pas notre surprise de découvrir en juillet le bétonnage du boulevard Bellerive entre le bd Franklin Roosevelt et le restaurant du Fruit Défendu. Combien a coûté cet ouvrage ? En période de diète budgétaire on peut s’interroger sur l’opportunité d’une telle dépense en plein Parc Naturel Urbain et dans une zone inondable de surcroît.

Certes ce chemin nécessitait un entretien pour reboucher quelques trous. N’aurait-on pas pu envisager une autre solution qui tout à la fois aurait été plus économique pour la ville et aurait permis de conserver le caractère naturel de ce chemin ?

Délib 233 – Fixation de tarifs d’entrée à la soirée d’ouverture de la semaine du court-métrage 

Nous comprenons les raisons qui ont présidé à la mise en place de ce tarif mais nous le regrettons et aurions aimé que cette manifestation reste gratuite au nom de la culture pour tous.

Nous votons contre.

Délib 247 – Demande de subvention pour l’acquisition de Gilets pare-balle auprès du fond interministériel de prévention de la Délinquance

Nous nous étonnons d’une telle décision de la part de la municipalité d’une des villes les plus sûres de France. Nous craignons que par leur aspect ostentatoire les gilets pare-balles aient un effet anxiogène et augmentent le sentiment d’insécurité de la population. Nous votons contre.

Délib 259 – Présentation du rapport du SIGEIF

Ce rapport ne présente pas les moyens mis en œuvre par le SIGEIF pour mettre en œuvre la transition énergétique.

Nous comprenons par la délibération 222 que le SIGEIF développe le GNV et le bioGNV, ce qui est positif pour la mobilité durable et l’amélioration de la qualité de nos centres villes et quartiers (réduction de la pollution atmosphérique et des niveaux sonores).

Concernant l’approvisionnement en énergie, le SIGEIF s’est-il fixé des objectifs avec la (les) commune(s) en ce qui concerne les % d’ENR (électricité et gaz) qu’il achètera pour le compte de ses adhérents?

L’objectif de 20% d’incorporation est un minimum à court terme.

Concernant les travaux sur réseaux enterrés, des synergies entre travaux sur différents réseaux sont ils recherchés (gaz, élec, eau, numérique…) ? Il en va là de la réduction des nuisances liées aux travaux dans nos rues rueilloises.

Délib 261 – Approbation du principe de délégation de service public relative à la restauration scolaire

Il y a un an j’ai organisé une rencontre entre Mr Cosson et un consultant en restauration scolaire qui lui a présenté une solution alternative au modèle actuel de la cuisine centrale. Ce concept avait le mérite principal de réintroduire des cuisines dans les écoles donc de proposer aux enfants des plats cuisinés le jour même. Or les études montrent que les enfants mangent plus volontiers car les plats sont fraîchement cuisinés et aussi parce qu’ils s’identifient au cuisinier en place.

Avoir un cuisinier dans l’école permettrait également d’organiser des cours de cuisine et de sensibilisation à l’alimentation auprès des enfants mais également des parents.

Le consultant a proposé de conduire une étude à ses frais pour étudier la faisabilité de son concept pour la ville de Rueil. Cette proposition est restée lettre morte et aucune tentative sérieuse d’étudier cette option n’a été effectuée. Je le regrette aussi je vote contre cette résolution.

Question de fin de conseil:

Mr le maire nous a informé en septembre de la création d’un comité de coordination pour l’hébergement des réfugiés de guerre présidé par lui même. Peut-il nous tenir informé du travail effectué par ce comité ? Le comité est il informé de l’aide proposée par le Conseil Régional IDF ?

J’ai appris à l’occasion de la réponse du maire que le comité s’était déjà réuni et que les membres des groupes de l’opposition avaient été invités SAUF MOI. Merci à Mr le Maire.