Dans le dépliant distribué dans la boîte aux lettre des Rueillois, M. le Maire nous Belting-Out-The-Budgetinterpelle : ‘Imaginez que l’on vous prive de 20% de vos revenus : comment géreriez-vous votre budget ».

On pourrait lui répondre: imaginez aussi que vous vivez au dessus de vos moyens depuis des années ? Qui pourrait se le permettre ? Les nouvelles générations en ont assez de voir leur avenir hypothéqué depuis des années par une gestion irresponsable, dispendieuse et en décalage avec les vrais besoins de la population.

Certaines économies sont les bienvenues : Suppression de Rueil TV (300 000 Euros par an depuis plusieurs années), Suppression du petit train touristique qui pollue, Economies de gestion, de mutualisation et de rationalisation des services : très bien ! Le Jubile impérial ne sera maintenu que s’il est financé par le mécénat à hauteur de 90%, mais le dernier Jubilé a quand même coûté 75 000 Euros aux contribuables ! On peut regretter la suppression de manifestations plus populaires comme le concert du 14 juillet oules séjours des vacances d’hiver à destination des enfants qui n’ont pas l’occasion de partir …

Des économies auraient pu être faites il y a bien longtemps et peuvent encore être programmés pour éviter une hausse des prélèvements : dépenses de communication, économies d’énergie et mise en œuvre de sources d’énergies renouvelables.

Alors M. le Maire, arrêtez de critiquer le Gouvernement pour des mesures qui devaient être prises de toute façon : dans son programme pour 2012, l’UMP avait prévu de baisser de 10 milliards d’euros les dotations aux collectivités, montant quasiment équivalent à la baisse de 11 milliards aujourd’hui demandée sur 3 ans.

Les Collectivités locales doivent participer à l’effort de réduction des dépenses pour redresser la situation des finances du pays : tant mieux et pensons aux générations actuelles et futures ! Il est grand temps d’arrêter cette fuite en avant à laquelle vous avez contribué et de prendre vos responsabilités.