Voici les photos prises en décembre dernier au bois de Saint Cucufa. Où l’on voit que l’ONF pratique une gestion industrielle d’un bois urbain. Bientôt il ne restera plus d’arbres de grande hauteur et le bois sera transformé en une vaste plantation.
Certains me disent qu’il s’agit d’un entretien normal de la forêt. Tout d’abord la forêt n’a pas besoin de l’homme pour se développer et d’entretenir. Les plus grands réservoirs de biodiversité sur la planète sont les forêts tropicales où l’homme n’a jamais mis les pieds. Donc le bois de Saint Cucufa n’a pas besoin de l’homme pour s’auto-entretenir.

Nous demandons que l’ONF cesse cette pratique et se contente de gérer à minima: ramassage des arbres tombés, entretien des chemins et de l’étang.

Le maire de Rueil peut tout à fait demander à l’ONF d’interrompre le massacre s’il en a la volonté politique.