restaurant_scolaireLe constat

Dans la proposition 1 pour les cantines scolaires nous avons expliqué pourquoi nous souhaitons installer des cuisines dans les cantines de chaque groupe scolaire de la ville. Nous expliquons ici comment nous comptons financer cette mesure coûteuse.

La cuisine centrale est propriété de la ville de Rueil. Elle en a confié la gestion à la Sogeres selon un contrat de fermage qui arrive à échéance en juin 2015. Cette cuisine centrale produit env. 11000 repas par jour dont 4500 sont vendus à d’autres communes (Saclay, Bures sur Yvette…). En contrepartie la Sogeres verse une contribution annuelle de 300 000 euros minimum (+0,4 euros/repas au-delà de 750K repas servis à l’extérieur)  à la ville de Rueil.

Le coût de création de la plateforme logistique et de l’aménagement des offices en cuisine est estimé à 6m d’euros.

Notre avis

A l’issue du contrat en cours avec la Sogeres nous repasserons un contrat de fermage avec une société de restauration collective. Progressivement nous transférerons la production des repas de la cuisine centrale vers les cuisines intégrés dans les écoles selon un calendrier pluri-annuel qui aura été défini préalablement et connu du futur prestataire afin qu’il puisse se préparer.

Nos propositions :

L’objectif est de financer la création de la plateforme logistique  (env. 6 m d’euros) par un emprunt qui sera payé par le loyer (env. 500 K euros/an) issus du contrat de fermage de la cuisine centrale.

A notre arrivée à la mairie, nous procéderons à une étude de financement pour confirmer les chiffres que nous avançons ci-après.