Jeudi 9 juillet 2015 s’est déroulé le dernier conseil municipal avant les vacances. Vous mariannepouvez télécharger le cahier des délibérations sur le lien suivant: Délibérations – CM 9 JUIL 15.

Vous trouverez ci-après mes interventions.

Décision municipale 2015/113 autour des études engagées en vue de la densification de l’école Robespierre.

Pourquoi faudrait-il densifier l’école Robespierre au risque de créer des nuisances pour les élèves et non pas construire une nouvelle école lorsque les besoins liés à l’éco-quartier se feront sentir?

Réponse du maire: non. On ne construira pas une nouvelle école. Aujourd’hui la seule option envisagée est une densification de l’école.

Délib no186 – bilan de la concertation

« Les séances de concertation ont permis aux rueillois d’exprimer leurs attentes concernant cet éco-quartier. Et je me félicite de l’ambition et de la qualité de ces contributions. Mais alors que le processus de concertation vient de démarrer on en tire déjà le bilan comme si tout était dit en quelques ateliers et 2 réunions publiques.

Or une décision très structurante comme la création d’un réseau de chaleur a semble-t-il déjà été prise sans que le projet ait été formellement présenté aux rueillois pour consultation et avis.

Enfin on peut se demander si les contributions des rueillois ont été entendues. Ils se sont prononcés clairement pour un éco-quartier à énergie positive. Or les 1ers éléments de calculs portés à notre connaissance montre une très faible ambition en matière de consommation énergétique par m2. L’argument invoqué est celui du prix du logement. Cet argument est irrecevable puisque le concept d’éco-quartier intègre l’approche en coût global lors des choix d’investissement.

Pour toutes ces raisons je vote contre cette résolution. »

Il m’a été répondu que la concertation continuera après la création de la ZAC. La maire a ajouté qu’il allait créer un comité de pilotage pour suivre la création de l’éco-quartier dans laquelle les élus de l’opposition serait représentés. Le maire a donc repris l’idée que j’avais suggéré à Monique Bouteille lors de mon rendez-vous avec elle le 3 juillet dernier.

J’au répondu que c’était en effet une bonne idée mais qu’il faudra également inclure dans cette commission ou ce comité des représentants qualifiés des rueillois.

Délib 187 – Création de la ZAC

Nous constatons l’absence d’ambition des objectifs attribués à l’éco-quartier.

Nous sommes dans une opération d’aménagement urbain comme on en a fait à Rueil par le passé mais qui ne prépare aucunement la ville aux défis auxquels le changement climatique et les révolutions technologiques vont la confronter à l’avenir.

J’appelle donc à voter contre cette résolution.

Délib 190 – Rapport DD 2014/15

Je veux tout d’abord rendre hommage au travail effectué par Isabelle Ruffaux et toute l’équipe du service du DD de la ville qui remplie sa mission avec beaucoup d’enthousiasme.

Concernant le rapport commençons par les points positifs. Je trouve intéressant de lier cohésion sociale et développement durable. Naomi Klein une sociologue canadienne montre bien dans son dernier ouvrage que lutter contre le changement climatique permettrait de réduire les inégalités de revenus qui ne cessent de croître dans nos sociétés et notamment en France. Or comme chacun sait la hausse des inégalités sociales met en danger la cohésion sociale.

La commission communale pour l’accessibilité a donc toute sa place dans ce document puisqu’elle permet à son niveau de réduire une certaine inégalité entre les rueillois.

Nous notons aussi avec très grand intérêt les résultats obtenus par les écolo-crèches en matière de santé publique. C’est un projet admirable à plus d’un titre. Tout d’abord car il s’agit d’initiatives issues des personnels de crèches eux-mêmes. Et ensuite elles ont permis un changement de pratiques qui ont grandement bénéficié à la fois aux enfants mais également aux personnels. La suppression de certains produits chimiques a entraîné une baisse des bronchiolites et des allergies buccales chez les enfants. 2 autres structures sont en cours de labellisation nous a-t-on dit en commission Education. Espérons que très vite l’ensemble des crèches de la ville adoptera certains comportements des écolo-crèches qui ont fait leurs preuves sans attendre d’être elles-mêmes certifiées.

Pour le reste on a droit à une liste de projets « prioritaires » sans objectifs mesurables. On ne lit rien par exemple sur la lutte contre la pollution sonore. Tous les projets sont mis sur le même plan sans priorisation de mise en œuvre en ce qui concerne leur déploiement.

On ne parle plus des contrats de performances énergétiques signés avec Schneider concernant certains bâtiments municipaux.

Mais plus fondamentalement nous ne voyons pas en quoi ce document à vocation à devenir, je cite, un support de réflexion et de débat pouvant générer des infléchissements stratégiques.

Des mesures susceptibles d’aller dans le sens d’un infléchissement stratégique ne sont pas forcément prioritaires. Nous lisons par exemple que l’intégration des critères de DD dans les projets d’aménagement n’est toujours pas en cours de mise en œuvre.

Pour toutes ces raisons et bien d’autres qu’il serait fastidieux d’énumérer ici nous ne pouvons que voter contre ce rapport.