En tant que participante aux ateliers organisés par la ville sur le futur éco-quartier du invitation ecoquartier-1Mont Valérien, j’ai collecté plusieurs initiatives intéressantes pour ce projet (lorsque j’ai assisté aux Rencontres de l’Innovation Citoyenne organisées par l’ICDD fin octobre 2014). Je vous en livre quelques unes avec les liens internet :

Télésecrétariat médical ou pour les entrepreneurs individuels divers type Gesnord, Gescall : un télésecrétariat facile pour ceux qui ne peuvent pas gérer leur activité ET les prises de RV. Cette mutualisation dématérialisée d’un service, pas besoin d’une secrétaire et de locaux, libère du temps aux praticiens.
=>Pour notre futur Eco-quartier : on pourrait contacter ce prestataire pour mettre en place une antenne locale et étendre à un secrétariat pour toutes les professions indépendantes de Rueil nécessitant de la gestion d’agenda (ostéos, médecines douces praticiens indépendants hors cabinets…)

Rénovation de l’éclairage public : la ville de Lille a revu tous ses appels d’offre (contact : Damien Morineaux resp éclairage public de Lille). Résultats : une diminution de leur consommation d’énergie, une rénovation du matériel vétuste et une amélioration de la qualité de la lumière sur les 24 000 points lumineux de la ville.
=>Pour notre futur Eco-quartier : à cette occasion, la ville pourrait revoir son éclairage urbain et faire d’éventuelles économies d’énergie, rénovation du matériel

Cours de conversation données en français par des personnes âgées à des populations lointaines et défavorisées : des personnes âgées en maisons de retraite, deviennent des « cyber correspondant » en ayant un RV régulier par skype avec un étudiant du bout du monde, pour lui faire des conversations en français (et le corriger évidemment). Cela permet de créer un lien incroyable pour les personnes âgées, et d’offrir un service à faible coût aux personnes exclues de l’instruction de la langue française en terres étrangères défavorisées. Voir l’exemple sur Sparknews, CNA speaking (au Brésil)
=> Pour notre futur Eco-quartier : aujourd’hui la programmation, au cœur de l’EcoQuartier, d’une Résidence Pour Personnes Agées est un souhait des groupes de travail. Si cela se confirme, il faudrait demander et prévoir ce type de prestations dès la conception des locaux avec l’opérateur (salle dédiée et connexions skype). Cele permet de l’aide sociale et redonne le sentiment d’être utile aux personnes âgées, cela recrée du lien.

Qarnot Computing : un processeur d’ordinateur, quand ça fonctionne, ça dégage de la chaleur : Qarnot Computing a inventé un processeur informatique dont la chaleur est utilisable comme avec un radiateur. Et quand on chauffe avec (on le met en route), on peut vendre de la capacité de calcul à des programmes informatiques par une simple prise de courant. On se chauffe, on se rémunère.
=> Pour notre futur Eco-quartier : penser à équiper certains appartements sociaux de l’Ecoquartier avec, en lien avec des bureaux dans le même bâtiment. Cela pourrait limiter la consommation d’énergie, chauffer et rapporter un peu d’argent aux habitants de ces appartements sociaux, en plus de donner de la capacité informatique aux entreprises dont les bureaux sont dans l’immeuble ou proches.

Le Garage solidaire : le programme Mobiliz des garages Renault. Un service spécifique pour les personnes en situations précaires, nécessitant de faire réparer leur véhicule. La CCAS les connaît, leur conseil ce programme, un centre d’appel les prend en charge, leur indique le garage le plus proche qui peut leur délivrer cette prestation. Un accueil et des prestations de réparation de voitures identique pour les personnes en situation précaire, avec une entente du constructeur avec ses garages volontaires, pour des tarifs très réduits.
=> Pour notre futur Eco-quartier : une action sociale à promouvoir avec les garages alentour existants ou futurs.

Projet d’éoliennes individuelles à mettre sur les habitats des particuliers. Eolie (projet en cours de financement, les prototypes sont validés).
=>Bénéfices : on produit jusqu’à 20% de son électricité à un coût d’installation très réduit (3300€ TTC) sans besoin d’ondulateur, de contrat de revente ni d’entretien. Pas de bruit (35dB au pied de l’éolienne).
=> Pour notre futur Eco-quartier : on pourrait promouvoir l’achat groupé de ce matériel, ou s’engager pour des commandes (ce qui permettrait au projet de se lancer). Rueil serait partenaire de l’innovation, donnerait sa chance à une entreprise rueilloise innovante (emploi local….).

Capt’air solaire : une boîte noire que l’on pose sur un mur, elle ventile l’air avec un ventilo solaire, l’air dans la boîte est chauffé naturellement par la lumière du jour. L’air peut-être réintroduit dans une pièce, c’est de l’air ventilé, chaud et sec. Idéal pour déshumidifier une pièce peu ventilée à coût minime.
=> Pour notre futur Eco-quartier : un traitement de parties communes peu coûteux si l’on peut installer cette boîte sur le mur de ces parties, à étudier pour ce nouveau quartier.

Location d’électroménager pour étudiants : LOCA
En partenariat avec Envie (qui redonne vie au vieil électroménager avec des personnes en insertion), des étudiants organisent la location de frigos, lave-linge, fours, cuisinière pour les étudiants qui sont de plus en plus mobiles. Location au mois, à coût réduit. Envie récupère et remet en état de marche, les asso étudiantes assurent l’administratif, la livraison et reprise des matériels. Economie de la fonctionnalité (on loue plutôt qu’acheter) et du social (réinsertion, aide aux étudiants).
=> Pour notre futur Eco-quartier : il pourrait être prévu de proposer un atelier « Envie » et s’associer avec des étudiants des alentours (Nanterre, Dauphine…) pour permettre ce service localement. Prévoir, le cas échéant, un local pour Envie et un partenariat avec un bureau des élèves d’universités.

APR2 : matériaux plastique créé à partir du recyclage de l’informatique par des personnes en réinsertion. Entreprise basée dans les Yvelines. Economie circulaire, le déchet est ressource mais aussi Economie sociale et solidaire.
=>Pour notre futur Eco-quartier : on pourrait s’assurer que le matériel urbain est issu de ce matériaux, partenariat. Economie locale vertueuse.

Interfaces : dalles moquettes vertueuses
Programme Mission Zéro. Recyclage des dalles moquettes, fabrication avec dalles usagées, avec filets de pêches récupérés. Là encore un fournisseur qui entre dans l’économie circulaire.
=>Pour notre futur Eco-quartier : ce fournisseur pourrait être recommandé pour les sols de certains bâtiments de l’Eco-quartier.

Alternatives solidaires : Véronique Debue
Cette élue de la région d’Avignon a permis de monter une mutuelle complémentaire pour les personnes exclues de soins médicaux. Elle est désormais consultante pour les mairies qui souhaitent monter ce genre de service.
=>Pour notre futur Eco-quartier : on pourrait profiter de cette réflexion globale pour que la ville étudie de bonnes pratiques comme celle-ci

Le compte Nickel : pour les exclus du système bancaire. Hugues le Bret
C’est le 1er compte permettant d’avoir un RIB, une carte de paiement mais sans passer par une banque. Cela coûte 20€ par an (ce n’est pas une banque, pas de crédit possible, ni de dépassement. L’interface est le buraliste ou internet).
Création possible instantanément chez les buralistes équipés du terminal. Attire les personnes exclues des banques (car pas de garanties immobilières, ou exclues Banque de France), les personnes qui s’endettent (car pas de crédit ici), les personnes âgées (qui ont peur de ‘sortir » des banques et se faire voler), les personnes qui veulent sécuriser leurs achats internet (car pas de lien avec leurs comptes en banque). Pas de grosse fraude possible car si le compte n’est pas alimenté, l’achat n’est pas validé.
=>Pour notre futur Eco-quartier : promouvoir ces pratiques chez les buralistes qui s’installeront car c’est « incluant » pour toute une frange de la population.

Valérie Thobois