Résidence pour jeunes actifs rue Trumeau – Réunion d’information

Publié par
20141022_184137
Photo 2: Plan du chantier
20141022_183944
Photo no1: partis prenantes du projet

Mercredi 22 octobre dernier s’est réunie dans la salle des mariages de l’ancienne mairie, une réunion d’information concernant la construction de la résidence pour jeunes actifs sur le site dans l’ancienne blanchisserie Rue Trumeau.

20141022_184421
Photo no3: circuit de circulation des camions dans la rue Trumeau

Étaient présents Frédéric Sgard & Alain Bouin, tous 2 élus municipaux, Maud Le Théry, DG de la SAIEM Moulin à Vent ainsi que des représentants du constructeur Bateg (filiale de Vinci). Le public d’une trentaine de personne s’est montré très concerné.

Mme Le Théry explique que le chantier a connu du retard à cause des recherches archéologiques qui se sont déroulées sur le site. Ces fouilles ont cessé et les travaux pourront démarrer le 23 octobre.

Le nettoyage des bétonnières est une question sensible et Mr Bouin a précisé qu’il ferait arrêter le chantier si des traces de béton étaient trouvées sur le site.

20141022_185031
Photo no4: circuit de circulation des camions dans la ville

Horaires du chantier: 8h à 18h en hiver, 8h à 19h en hiver. Le chantier s’arrêtera les week-ends. Il pourrait fonctionner le samedi en fin de chantier pour tenir les délais.

Nuisances sonores: le constructeur utilisera des compresseurs électriques, moins bruyants que les compresseurs à air comprimé.

Calendrier chantier: Cf photo no4. Le chantier devrait durer jusqu’en février 2016 et des

Photo 5: calendrier du chantier

pénalités pour le constructeur sont prévues en cas de retard.

Une prochaine réunion d’information sur l’avancée des travaux aura lieu le mercredi 10 décembre.

J’ai demandé si la présentation PPT qui avait été faite serait téléchargeable sur le site internet de la ville. Il m’a été répondu que cela n’était pas prévu. C’est regrettable pour ceux qui n’ont pas pu assisté à la réunion.

8 comments

  1. Transparence
    J’ai expédié une LR avec AR à Mme Bouteille pour avoir , selon la loi , copie des transparents projetés sur le projet d’immeuble « sur » les Berges.

    J'aime

  2. Parlant de transparence : Rueil en Vert ne pourrait-il pas, puisque la ville s’y refuse, prendre la responsabilité de filmer les conseils municipaux, et de les diffuser ensuite sur internet ?
    Il s’agit normalement d’une simple formalité, mais on a vu, comme à Puteaux ou dans l’intercommunalité Puteaux-Courbevoie par exemple, que certaines collectivités révélaient un vrai refus de la transparence…
    http://www.monputeaux.com/2014/10/eric-cesari-3.html
    http://www.monputeaux.com/2014/09/conseil-municipal-filme.html
    http://www.monputeaux.com/2014/09/arrete-maire-puteaux.html
    http://www.monputeaux.com/2014/09/electricite-puteaux.html

    J'aime

  3. Patrimoine de Rueil-Malmaison
    Bravo pour ce compte -rendu sur une construction dans un site remarquable
    Mais c’est étrange :
    La Mairie de Rueil-Malmaison joue la transparence mais ne diffuse pas les infos . Aurait-elle certaines choses à cacher ? C’est un double jeu.
    Elle fait de même pour le projet immobilier des Berges de la Seine dans le site des Impressionnistes : elle annonce un immeuble de 8 niveaux , 2 rue des Martinets , mais refuse de donner des infos sur le projet (Mme Bouteille le 6 octobre 2014 )
    Cette attitude est regrettable : est-elle légale ?
    Michel Durand

    J'aime

    1. Il est tout à fait légal de ne pas publier ce document sur le site de la ville, il serait pas contre illégal de refuser de communiquer ce document à une personne qui en ferait la demande (ce document pourrait donc être publié ici par exemple).

      Légal donc, mais extrêmement regrettable, on pourrait en effet croire que la ville a des choses à cacher.

      J'aime

      1. Et en cas de refus d’une collectivité publique de communiquer un document, il est possible de passer par la CADA : http://www.cada.fr/
        Celle-ci n’a toutefois qu’un avis consultatif que la collectivité n’est pas obligé de suivre, même s’il est généralement mal vu qu’elle le fasse elle le fait généralement ; il m’a parfois suffit que la CADA inscrive à l’ordre du jour d’une de ses séances la demande d’accès à un document qui m’avait été refusé par une collectivité pour que cette collectivité décide de me communiquer finalement ce document avant même que la CADA n’ait rendu son avis.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s