Conseil municipal du 15 octobre 2018: mes interventions

Publié par

Lundi 15 octobre s’est déroulé le conseil municipal de Rueil-Malmaison. Vous pourrez mariannetélécharger le cahier des délibérations suivant ce lien.

Vous trouverez ci-dessous le texte des interventions qui n’ont pas encore été publié sur ce blog.

Délibération 238 – Modification du tableau des effectifs

Je voterai contre pour 2 raison.

Ce tableau entérine la mise en place de la DSP à la piscine des Closeaux avec la suppression de tous les postes d’employés municipaux, remplacés par du personnel Vert Marine. Or je me suis toujours opposé à ce que la piscine des Closeaux soit le 1er des établissements aquatiques à passer sous DSP.

D’autre part la notification tardive du marché fait que les discussions entre le délégataire et le personnel en vue d’une éventuelle reprise n’ont pu se dérouler dans la sérénité. Conséquemment très peu des personnes en poste à la piscine ont accepté d’être repris par le délégataire. Ainsi la quasi totalité des 13 postes supprimés restent à la charge de la ville ce qui va entraîner un surcoût pour la ville à l’heure où elle doit faire face à des difficultés financières importantes.

Délibération no 240 – Approbation du protocole d’accord transactionnel à conclure entre la ville, la SPL Rueil Aménagement et l’association Rueil Arsenal Grand Paris.

Délibération no246 – Avis sur le projet de Plan Métropolitain de l’Habitat et de l’Hébergement

Je tiens tout d’abord à remercier les services de la ville pour à ma demande m’avoir communiqué très vite le diagnostic du PMHH. 296 pages. Ouf. Vous comprendrez que je n’ai pas tout lu. Aussi j’alignerai ma position sur celle des élus écologistes à la Métropole, élus qui comme vous savez M. le maire ou plutôt devrais-je dire en l’occurrence M. le président de la MGP, sont d’ardents défenseurs de la Métropole et parmi les élus les plus actifs au sein de l’assemblée de la MGP.

Je m’appuie donc sur certains éléments de l’intervention de Galla Bridier, à l’époque chef de groupe écologiste à la MGP pour souscrire aux orientations de ce premier arrêt du PMHH ainsi qu’au plan d’actions territorialisé qui est proposé. Elle salue le travail de consensus qui a eu lieu et qui permet d’aboutir aujourd’hui à de tels documents stratégiques.

Elle continue en soulignant les points les plus importants aux yeux du groupe écologiste :

– le maintien des objectifs de production de logements neufs et de logements sociaux tels que définis par l’Etat dans le cadre de la territorialisation de l’offre de logements et du rattrapage dans les communes sous les taux de 25% de logements sociaux

– une trajectoire de rattrapage des territoires sous dotés en place d’hébergement afin de parvenir à une moyenne de place d’hébergement par habitant équilibrée et équitable entre les territoires

– enfin, une volonté affichée de s’engager dans la rénovation énergétique des logements dont on sait qu’elle est la clé de l’ambition partagée que nous avons de réduire notre empreinte carbone.

Enfin je m’associerai à un regret qu’elle exprime dans son intervention à savoir que faute de moyen pour la MGP nous craignons que ce document reste lettre morte.

Néanmoins, parce que nous, écologistes, croyons à l’échelon métropolitain pour résoudre les problèmes de logements des habitants de nos villes, je voterai favorablement pour ce projet de PMHH.

Délibération no 253 – Dénomination du square Tuck

Délibération no 260 – Présentation du rapport d’activité portant sur la délégation de service public relative à la restauration collective, établi par la société Elior, pour l’année scolaire 2016/2017

Cette intervention ne figurera pas dans le PV du conseil car la parole ne m’a pas été donné au moment de l’examen de cette délibération.

Je voudrais attirer votre attention sur une nouvelle donnée apparue dans le rapport à savoir la collecte et la valorisation des biodéchets. J’ai été choqué par le montant des déchets générés par les 2 groupes scolaires concernés par cette mesure de collecte à savoir : 12,77t pour l’école des Bons Raisins et 17,34t pour Tuck Stell. Je rappelle que derrière ces chiffres ce sont des denrées alimentaires achetées par le délégataire, payées par les parents mais non-consommés par les enfants. J’ai le regret de dire aux parents d’élèves de ces 2 écoles qu’ils paient 2 fois pour la nourriture de leurs rejetons : une fois pour qu’elle soit cuisinée et mise dans leur assiette (prix du repas) et une autre fois pour qu’elle soit collectée et valorisée sous forme de déchets (sous forme de taxe d’enlèvement des ordures ménagères). Vous conviendrez comme moi M. le maire, chers collègues de l’absurdité de cette situation.

Je forme donc le souhait ardent que la ville demande au délégataire de mettre en place un plan d’action destinée à réduire les déchets générées par son activité de restauration municipale.

Intervention de fin de conseil: pour une politique zéro déchets

Le prochain conseil aura lieu le jeudi 22 novembre à 19h

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s