Inauguration du Mobipôle de Rueil – Pour un développement de l’usage du vélo

Publié par
capture-decran-2016-11-05-a-17-02-00J’ai assisté samedi 5 novembre dernier à l’inauguration du Mobipôle qui a rassemblé tous le gratin de la politique des Hauts de Seine et de la région puisque toutes les personnalités annoncées sur l’invitation étaient présentes. On a pu voir également Roger Karoutchi, sénateur des Hauts de Seine, le maire de Saint Cloud et de nombreux autres.
Manifestement Patrick Devedjian s’ennuyait ferme. Il a fait la tête pendant les interventions de ses amis politiques puis a prononcé un discours très désagréable sur Rueil et s’est ensuite rapidement éclipsé.
20161105_103722
Valérie Pécresse, au contraire, était tout sourire et elle a prononcé une 1ère partie de discours extrêmement volontaire en faveur … du vélo dont l’usage permettrait selon elle de lutter contre la pollution atmosphérique. Elle a annoncé que la région allait mettre en place un service de location de vélo à assistance électrique (VAE) dans la gare de Rueil pour permettre aux habitants du Mont Valérien de rentrer chez eux depuis la gare. (Je l’en ai félicité à l’issue de l’inauguration).
Hélas les choses se sont gâtées ensuite lorsqu’elle a épinglé Anne Hidalgo pour avoir fermé les berges de Seine « sans concertation » !! Elle a ensuite annoncé la création de places de parking supplémentaires pour soi-disant permettre aux conducteurs de se garer près des gares.
Cet argument est constamment utilisé par les défenseurs de l’usage de la voiture pour justifier la création de toujours plus de parkings supplémentaires. Des parkings à voiture il en faut certainement mais en bout des lignes de RER: Saint Germain en Laye, Poissy, Cergy, Marne la Vallée… Mais certainement pas à Rueil où les gens pourraient facilement venir en vélo et où la gare est très bien desservie par les bus. Augmenter le nombre de places de parking à la gare de Rueil augmenterait le trafic automobile dans une zone déjà très embouteillée.

Car on ne peut à la fois prétendre encourager l’usage du vélo ET construire des places de parkings même à proximité des gares. Pourquoi?

1. Parce que les finances publiques sont limitées

Construire un parking c’est divertir des fonds du budget Transport qui pourraient être affectés au vélo et au développement de son usage: construction de parkings à vélo sécurisés, de pistes cyclables… Et inversement pourrais-je dire.

2. Vraiment encourager l’usage du vélo c’est vouloir que ce dernier se substitue à l’usage de la voiture

Mettre un parking à vélo, construire des pistes cyclables, louer des VAE, tout cela a pour but d’encourager les gens à prendre leur vélo A LA PLACE de leur voiture pour se rendre à la gare ou faire leurs course. Construire des pistes cyclables c’est prendre de l’espace à la voiture sur la voie publique pour encourager les automobilistes à laisser leur voiture au garage au profit du vélo.
Autrement dit une politique volontariste et ambitieuse en faveur de l’usage du vélo permettrait de ne pas avoir à construire des places de parking supplémentaires.

3. Vouloir promouvoir tout et son contraire aboutit à une politique de gribouille illisible ou tout le monde est mécontent.

Les cyclistes: parce qu’il n’y a pas de pistes cyclables qui sécurisent leur parcours jusqu’à la gare. Et les automobilistes qui se plaindront toujours du manque de place de parking et de la place trop grande faite aux vélos.

Pour une véritable politique de développement de l’usage du vélo

Encourager l’usage du vélo c’est:
– lutter contre la pollution atmosphérique due aux particules fines
– lutter contre le déficit de la sécurité sociale en améliorant la santé des usagers cyclistes
– apaiser le trafic dans les villes et les rendre plus conviviales
– réduire la mortalité routière
Mais pour cela il convient de développer le réseau des pistes cyclables sécurisées sur tous les grands axes routiers y compris si cela doit se faire en réduisant la place laissée à la voiture sur la voirie. Sans cela les cyclistes resteront minoritaires et circuleront à leurs risques et périls.
Lors cette inauguration, j’ai également rencontré  des représentants de la RATP et nous avons parlé de leur politique en faveur du bus propre qui fera l’objet d’un prochain article.

One comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s