Rueil signe la charte d’engagement « villes et territoires sans perturbateurs endocriniens »

Publié par

Lors du conseil municipal d’octobre 2019 nous avons voté à l’unanimité (c’est bien le minimum..) la signature par la ville de la Charte d’Engagement « villes et territoires sans perturbateurs endocriniens » du Réseau Environnement Santé.

Je suis quand même intervenu pour demander ce que la ville allait faire concrètement pour lutter contre les perturbateurs endocriniens dans la ville.

Vous dites M. le maire que la Ville mène déjà de nombreuses actions pour limiter l’exposition des populations à ces substances, à travers différentes mesures : suppression de l’utilisation des produits phytosanitaires et tout particulièrement du glyphosate pour l’entretien des espaces verts et des voiries. Mais M. le maire vous ne menez rien du tout vous vous contentez d’appliquer la loi, la loi Labbé, du nom du sénateur écologiste qui a interdit l’usage des pesticides dans l’espace public. Ce n’est pas votre initiative. Vous vous êtes contentez d’appliquer la loi. Bravo.

Adopter une charte M. le maire c’est bien mais qu’allez vous faire concrètement ?

Qu’allez vous faire par exemple pour réduire l’exposition aux perturbateurs endocriniens dans l’alimentation de nos enfants à la cantine ?

Cela fait 10 ans maintenant que sous l’impulsion de quelques parents d’élèves dont la pudeur m’interdit de citer les noms ce soir et grâce à l’action déterminée de Cécile Alavoine Berthaud alors conseillère municipale écologiste, vous avez introduit 20% de produits bio dans les cantines de la ville. Et depuis ? Et bien rien. On est toujours à 20%. J’ai évoqué la question avec M. Cosson pas plus tard que mardi dernier en commission municipale. Ah mais vous comprenez M. Poizat on ne trouve pas de produits bio. C’est compliqué. Alors si c’est si compliqué M.le maire de trouver des produits bio comment allez vous appliquer cette directive ? Comment allez-vous augmenter la part de produits bio dans les cantines scolaires pour éviter à nos enfants d’être contaminés par les résidus de pesticides ?

Alors je constate, qu’après la loi Labbé, encore une fois c’est grâce à l’initiative d’un maire écologiste que les choses bougent. Sans le courage du maire de Langouet qui a le 1er défié la loi pour interdire les pesticides sur sa commune il y a fort à parier que nous ne serions pas là ce soir à voter une charte publiée il y a maintenant 2 ans.

Un commentaire

  1. j’ai une admiration sincère pour tes combats et la qualité de tes interventions . j’espère et j’aspire que les Rueillois réagissent lors des prochaines élections municipales pour conforter un combat que tu as le courage de mener seul … les 2 dissidents Perrin et ? sont-ils à même de t’aider ??? Bon courage Jacques

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.