Peut-on concilier densification et mobilité?

Publié par

Beaucoup de rueillois se plaignent du nombre élevé de constructions dans la villezoe1.jpg invoquant la pression sur les infrastructures de transports de la ville (trafic routier, transports en commun saturés, pollution). La municipalité répond qu’elle est contrainte de construire par la loi ALUR et je pense qu’elle a surtout besoin de construire pour faire rentrer des ressources fiscales.

Et si on pouvait concilier toutes ces contraintes !!

Lors d’un conseil municipal j’ai suggéré que l’on construise des immeubles sans parking. Après tout on construit des logements d’abord pour loger des familles et accessoirement pour garer des voitures.
Ainsi on pourrait à la fois construire des logements dont nous avons besoin pour se loger à moindre coût (les parkings enterrés coûtent chers) tout en limitant les nuisances liées au trafic automobile consécutif aux places de parking construites généreusement avec les logements neufs.

Alternativement je propose de construire dans chaque immeuble neuf quelques places de parking (1 pour 3 foyer par exemple) mais chaque place serait occupée par un véhicule électrique en auto-partage. Chaque foyer qui emménage dans l’immeuble aurait une application qui permettrait de gérer la flotte de véhicule en auto-partage et encouragerait au co-voiturage.

Pensez-vous que cette mesure permettrait de concilier construction de logements et réduction des nuisances liées au trafic automobile?

3 comments

  1. Oui je pense qu’il faut limiter les places dans les immeubles, surtout en région parisienne. L’auto-partage c’est l’avenir de toute manière, avec les véhicules autonomes. Construisons l’avenir que nous voulons, pas celui que nous imposent les promoteurs.

    J'aime

  2. Il sera très difficile de vendre des appartements sans place de parking, beaucoup de couples cherchent même 2 places. Donc je suis plus que réticent.
    Cependant, il me semble indispensable aujourd’hui de construire chaque place avec une borne de rechargement, ou tout au moins la possibilité de l’ajouter très facilement sur demande du propriétaire, afin de réduire les coûts.
    Ceci implique bien entendu de prévoir l’infrastructure électrique nécessaire et les moyens de facturation de la consommation sur les charges par le syndic (les dispositifs sont disponibles à ce jour pour transmettre les infos au syndic).

    Après, rien n’empêche effectivement de mettre les véhicules en auto partage, voir même de proposer à des fournisseurs d’en disposer quelques uns dans le parking sur demande de la copropriété, pourquoi pas..

    C’est mon avis.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s