Un rapport de la Chambre Régionale des Comptes accablant pour la ville de Rueil

Publié par

Le conseil municipal de Rueil s’est réuni jeudi 31 mai dernier. Nous avons débattu du rapport de la Chambre Régional des Comptes qui a audité les finances de la ville.

Voici mon intervention.

Chaùbre Régionale des Comptes

En février dernier nous avions débattu autour du cahier no2 du rapport d’observation de la CRC qui avait trait à l’exercice par la commune de ses compétences scolaires et péri-scolaires. Ce rapport laissait déjà filtrer les difficultés financières auxquelles était confronté la ville. Il laissait clairement entendre que la ville vivait au-dessus de ses moyens et il appelait déjà à faire des économies sur le budget des activités scolaires et péri-scolaires.

Nous étions prévenus et malgré cela le choc a été rude à la lecture de ce document.

La chambre relève « que la commune de Rueil-Malmaison est confrontée à une situation financière dégradée. La solvabilité de la collectivité n’est pas aujourd’hui assurée car le remboursement de sa dette n’est pas garanti par l’excédent issu de son exploitation courante. La baisse des dotations de d’État et la hausse de la péréquation horizontale NE SONT PAS l’explication principale de cette situation financière. La commune était déjà caractérisée par une épargne nette négative et un ratio de désendettement élevé avant 2014. » La chambre ajoute : l’analyse prospective indique que la collectivité devrait connaître une nouvelle dégradation de sa situation financière entre 2017 & 2022.

Voilà qui est on ne peut plus clair M. le maire. Alors tout d’abord un 1er vœu : SVP arrêtez d’invoquer la responsabilité de l’État dans les difficultés de la ville de Rueil. Certes les diminutions drastiques de DGF et hausses importantes de la péréquation arrivent au plus mauvais moment pour la ville.

Mais gouverner c’est prévoir M. le maire. Vous avez été élu député sans discontinuer entre 1988 et 2017. Vous avez même exercé la fonction de président de la commission des affaires économiques à l’Assemblée Nationale entre 2002 et 2007 et avez été membre de la commission des Finances entre 2007 & 2012. Vous votiez chaque année le budget de la France. Qui mieux que vous dans cette salle pouvait juger de la réelle situation financière de la France ? Comment pouviez vous décemment ignorer qu’un jour ou l’autre les collectivités locales seraient mises à contribution pour redresser les finances publiques !!

Or vous êtes aux commandes de la ville de Rueil depuis 2004.Vous étiez donc en mesure de changer la politique de la ville mise en place par Jacques Baumel et ce bien avant que la situation ne devienne critique. Mais non vous n’avez rien fait. Vous avez continué la même politique comme si de rien n’était.

Alors que faire maintenant pour redresser la situation?

Augmenter les impôts ? Impossible vous avez promis de ne plus augmenter les impôts.

La chambre ne vous pousse pas beaucoup à renier votre promesse d’ailleurs pas plus qu’elle n’évoque la piste des hausses de tarifs. Ce serait pourtant une piste intéressante à très court terme car elle permettrait à la ville de collecter très vite des revenus supplémentaires et que je sache M. le maire vous ne vous êtes pas engagés à ne pas augmenter les tarifs des services municipaux. Or étonnement vous ne souhaitez pas non plus actionner ce levier.

Alors il n’y a pas d’alternatives: faire des économies ! Ah comme il est facile pour la Chambre Régional des Comptes d’invoquer les économies à longueur de page. Economies sur les charges de personnel, économies sur les budgets de la culture et des affaires scolaires. Il n’y a pas d’alternatives mais faire des économies. Vous le savez déjà M. le maire. Faire des économies et ne faire que cela, vous fera courir à l’échec car vous vous heurterez à l’incompréhension de nos concitoyens et concitoyennes qui ne comprendront pas pourquoi on ferme leur crèche, pourquoi on fait faire des économies à leur conservatoire.

M. le maire connaissez vous un athlète qui lorsqu’il prépare un marathon commence par s’amputer d’une jambe puis s’attache un bras derrière le dos? Moi personnellement je n’en connais pas. Et pourtant c’est exactement ce que vous faites au moment d’entamer le marathon qui consiste à restaurer les comptes de la ville : vous refuser d’augmenter les impôts et vous augmenter très parcimonieusement les tarifs.

Faire des économies est incontournable. Mais ne faire que cela ne vous permettra pas d’aller jusqu’au bout de ce marathon financier qui consiste à redresser les comptes de la ville.

En conclusion effectivement M. le maire vous n’avez plus d’alternatives. Il vous faut sans attendre (en 2020 la situation aura empiré) lancer un grand débat devant les rueillois et les rueilloises pour leur expliquer sans détour la situation financière dans laquelle se trouve notre ville. Leur dire que la ville ne peut plus garantir le même niveau de service à un pris aussi bas, qu’elle ne peut plus s’endetter pour maintenir un très haut niveau de service auquel ils ont été habitués.

Cette totale transparence dans les comptes de la ville permettra ensuite à nos concitoyens en dialogue constant avec les services, avec les élus, de décider :

Quels services publics ils veulent conserver sur notre ville et comment ils souhaitent qu’ils soient financés (impôts ou tarifs).

Seul un grand débat authentique, à livre comptable ouvert, sans préjugés sur les services à garder et ceux à fermer permettra à notre ville de surmonter les difficultés économiques dans laquelle elle se trouve.

Merci M. le maire.

A télécharger: rapport de la Chambre Régional des Comptes

2 comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s